Soudo-brasage de réparation

Nouveaux revêtements robustes – Résultats de soudage de haute qualité – Faibles coûts de réalisation

Le procédé

À l'instar de la réalisation du premier revêtement, le soudo-brasage de réparation s'effectue également à l'aide d'un fil d'apport ou par apport de poudre. L'ancien revêtement doit être enlevé et la surface de la pièce nettoyée préalablement à l'usinage. La suite du processus est en grande partie identique au revêtement : le faisceau laser génère sur la surface de la pièce un bain dans lequel est amenée la matière (fil ou poudre) fondue par le laser. En très peu de temps, de nouvelles couches extrêmement robustes se forment, ou les fissures se comblent, la matière apportée se liant métallurgiquement au substrat.

Avantages du processus d'usinage avec un laser à diodes

Le laser à diodes permet de réparer les outils usés ou d'autres composants ou encore de les modifier en y soudant une couche de rechargement. À cet effet, on prépare d'abord la surface de manière mécanique, pour ensuite utiliser le laser pour recharger le substrat ou un métal plus dur sous forme de poudre ou de fil. Quelques exemples de réussite : la réparation de roulements et d'arbres, de sièges de soupapes et de pales de turbines.

La répartition homogène de l'intensité dans le faisceau du laser à diodes (profil de faisceau « en chapeau ») garantit un bain particulièrement homogène. Ceci favorise la réalisation de surfaces de très haute qualité ne devant quasiment pas être retouchées. La compacité et la mobilité des lasers à diodes LDM et LDF constituent chaque fois un avantage précieux dans les contextes de réparation complexes au plan logistique.

Exemples d'applications

Revêtement en fil chaud

Le recours au revêtement céramique pour la protection des arbres moteurs métalliques contre la corrosion et l'usure est fréquent. Ces revêtements s'écaillent cependant régulièrement à la longue, ce qui rend l'arbre inutilisable. Le revêtement par laser à diodes avec fil d'acier inoxydable chaud s'est révélé être une alternative efficace pour la réparation de tels revêtements. Après enlèvement de l'ancien revêtement céramique, le faisceau laser est focalisé sur la pièce en rotation et le fil d'acier inoxydable est amené dans le bain en fusion. La formation de la couche n'atteint que le quart des coûts de fabrication des revêtements céramiques. Avec ce procédé, la réparation de la couche d'acier est rapide et aisée.

Alabama Laser a réparé le revêtement d'un arbre moteur avec un LDF 6000-60 d'une puissance laser de 6 kW et une technologie brevetée de fil chaud.

Soudage de fissures dans des conditions difficiles

Outre les dommages aux revêtements de protection, des fissures dans les éléments peuvent également requérir un soudage de réparation. Cependant, de tels éléments ne sont pas toujours aisément accessibles : lorsqu'il n'est par exemple pas possible de démonter une roue dentée fissurée, le laser doit être amené à la pièce. Avec les lasers à diodes de Laserline, cela ne pose aucun problème : les lasers légers, compacts et mobiles peuvent au besoin être installés en hauteur et en toute sécurité sur des échafaudages légers ; ils sont ainsi disponibles pour les travaux de soudage devant être réalisés.

Un système laser à diodes LDF 3000-60 mobile combiné à un robot pour la commande ont été installés à une hauteur de 25 m en vue de souder des fissures dans des roues dentées.